5 signes que vous devez revoir vos croyances

5 signes que vous devez revoir vos croyances

Vérifiez vos croyances de temps en temps est un exercice sain. Rien de mieux que de mettre sur la table ces idées ancrées qui nous guident au jour le jour et que plusieurs fois ne savent pas d'où elles proviennent ou de quelle validité ils ont.

Il y a des circonstances dans lesquelles il s'agit non seulement d'une action pratique, mais aussi nécessaire pour vous localiser mieux dans le monde. Il y a des signes que vous ne devriez pas négliger et qu'ils vous disent qu'il est temps de revoir vos croyances. Parce que? Parce que Ils ont commencé à entraver votre vie et vos relations  avec les autres. Les croyances sont toujours un facteur très influent, mais il y a des moments où leur influence tire. Par exemple, ils vous emmènent, sans que vous remarquiez des comportements irrationnels ou des intolérances sans fondation. Voici quelques-uns des signes qu'il est temps de revoir ce que vous pensez et comment vous faites.

"La réalité est ce que même si vous cessez de croire en y, il continue d'exister et ne disparaît pas".

-Philippe K. Queue-

1. Vous voulez changer le comportement des autres

C'est très bien que tu crois en quelque chose  Et vous le transformez en une des emprises de votre vie. L'adoption de cette attitude militante envers une certaine croyance peut être très saine, car elle vous fournit un nord et donne un sens à beaucoup de choses que vous faites. Beaucoup mieux quand ce que vous pensez se traduit par des actions concrètes par et pour cela.

Il est naturel que vous souhaitiez partager vos croyances avec les autres, et même essayer de les "recruter" pour votre cause. Le mal vient quand vous supposez l'idée que quiconque ne pense pas comment vous vous trompez nécessairement. D'un autre côté, vous franchissez une ligne rouge lorsque en faveur de la persuasion viole les droits de l'autre ou que vous pensez que la valeur de la conversion justifie cette pratique.

2. Vous avez la même discussion plusieurs fois

C'est quelque chose qui, généralement, dérive de ce qui précède. Vous soulevez les mêmes idées encore et encore aux personnes qui vous ont déjà exprimées de différentes manières qui pensent ou veulent agir différemment de la façon dont vous le faites. Malgré cela, Vous insistez et vous avez la même discussion encore et encore.

Tout ce qui est répété de manière stérile nous parle de la stagnation. Ce qui motive notre cécité est têtu. Il y a une réticence à abandonner la question sur laquelle il n'y a pas de coïncidences. On pense, mal, que l'insistance est ce qui effondrera la barrière lorsque la seule chose qui s'effondre est une bonne communication.

3. Tu sens que tu "détestez" des gens que tu ne connais pas

C'est un signe sans équivoque qu'il est temps de revoir vos croyances. Si en fonction d'eux, vous finissez par ressentir de la colère, du mépris ou même de la haine envers les gens que vous ne connaissez même pas, cela signifie que Ce que vous pensez est devenu une force destructrice et nocif pour les autres. Il serait nécessaire de voir à quel point une idée ou une cause qui peut potentiellement endommager les autres.

Dans le fondement des actes de violence est cette attitude de «détester» un autre simplement parce qu'elle ne coïncide pas avec ce qui est considéré comme bon ou précieux. C'est le fondement ultime des guerres et du terrorisme. Ce type d'attitudes invalide moralement les idées ou les causes défendues.

4. Vous jugez les autres très graves

L'une des sources de conflit les plus courantes est l'idée que leurs propres croyances sont supérieures à celles des autres. Cette supériorité supposée est le soutien de certains pour ressentir le droit de juger d'autres, parfois d'un point de vue partiel comme injuste. Dans ces cas, Cela commence à l'idée que le monde de ceux qui ne pensent pas comment on présente un manque.

Les choses ne fonctionnent pas comme ça. Toute croyance est respectable, car elle n'a pas besoin d'être valide scientifiquement, par la religion ou la politique pour exister. Seules les idées qui valent le crime, de mensonges ou de destructivité seraient rejetées.

5. Vous passionnez excessivement une tendance ou une idée

Quelque chose va de ces passions qui conduisent à l'enthousiasme vivant, devant ceux qui conduisent à une condition sombre. Dans le premier cas, il y a une adhésion joyeuse et ferme à une idée ou à une cause; Dans une seconde, Les croyances deviennent un prétexte pour céder la place à des impulsions obsessionnelles ou autoritaires.

N'oubliez pas qu'il est bon de revoir vos croyances chaque fois que vous détectez qu'ils vous causent des conflits ou de la distanciation continue avec les autres. De plus, lorsque vous vous rendez compte qu'il peut y avoir quelque chose d'exagéré ou de surdimension.