Ainsi le cerveau gère la vie moderne

Ainsi le cerveau gère la vie moderne

Les exigences de la vie moderne peuvent produire Dommages au cerveau et à la santé mentale. Le rythme et l'intensité des exigences que nous avons dans la société façonnent la façon dont nous vivons et vivons notre existence.

Cette nouvelle mode de vie est influencée par un ensemble à multiples facettes de changements technologiques, scientifiques et économiques. Les impositions auxquelles la modernité subit les niveaux de cortisol (stress) dans le corps. Bien que le stress soit une réponse adaptative, lorsqu'elle est générée de manière persistante et à des niveaux élevés, il peut devenir un problème pour notre cerveau.

Dans une étude publiée dans Psychiatrie moléculaire il s'est avéré que Le stress chronique produit des altérations du cerveau. Ces changements expliquent pourquoi les personnes qui souffrent de stress chronique sont également plus sujettes aux troubles de l'humeur et de l'anxiété.

Les chercheurs en charge de cette étude ont réalisé plusieurs expériences pour observer l'impact du stress chronique sur le cerveau. Ce qu'ils ont découvert, c'est que le stress diminution Neurogenèse et modifie la fonction de hippocampe en favorisant l'oligodendrogénèse, modifiant ainsi la composition cellulaire et la structure de la substance blanche.

Les médias, les avancées scientifiques et la croissance exponentielle de la consommation changent tous les coins de notre vie si rapidement qu'il peut être difficile d'adapter. Comment le cerveau gère-t-il les soucis de la vie moderne?

Notre cerveau face à la vie moderne

Les exigences de la vie moderne sont gérées par les fonctions exécutives du cerveau, qui sont en charge du lobe préfrontal. Les éléments clés qui incluent les fonctions exécutifs sont les suivants (Anderson, 2008):

  • Anticipation et développement des soins.
  • Contrôle des impulsions et auto-régulation.
  • Flexibilité mentale et utilisation des commentaires.
  • Planification et organisation.
  • Sélection efficace de stratégies pour résoudre les problèmes.
  • Surveillance.

En intégrant ces compétences, nous pouvons comprendre l'essence d'une conversation et imaginer ce qu'une autre personne pense ou ressent. Les personnes atteintes de maladies du cortex préfrontal, comme l'autisme, en particulier, ne peuvent pas faire ces deux dernières choses.

Ensuite, nous examinerons les fonctions centrales de l'activité exécutive qui nous aident à gérer les exigences de la vie moderne.

Contrôle inhibiteur

Cette fonction exécutive nous permet de contrôler l'attention, le comportement, les pensées et les émotions pour réguler nos impulsions et rediriger nos actions vers ce qui convient à la situation dans laquelle nous ne trouvons pas. Grâce à cette capacité, nous pouvons dire «non» au désir qui nous met au défi de consommer le produit qu'ils nous vendent.

Nous vivons dans des sociétés de consommation, dans lesquelles l'être humain s'identifie aux objets qu'il possède, avec les connaissances qu'il possède et les informations qu'il accumule. Si le cerveau n'était pas en mesure de contrôler notre comportement, nous serions soumis à un mode de vie impossible de vivre dans lequel nous n'échapperions à aucun de nos désirs.

Sans contrôle inhibiteur, nous serions à la merci des impulsions: consommer, agresser, manger, insulter ... nos anciennes habitudes de pensée nous emmèneraient d'un endroit à un autre. Par conséquent, le contrôle inhibiteur nous rend le pouvoir de choisir et de modifier nos réagsions, au lieu d'être des créatures irréfléchies.

Ainsi, dans le monde moderne saturé de stimulation, Le contrôle inhibiteur nous aide à concentrer notre attention sur certains stimuli et filtrer ceux qui interfèrent avec les tâches que nous faisons.

Flexibilité cognitive

C'est la capacité de s'adapter aux conditions environnementales contre une tâche. Un aspect de la flexibilité est de pouvoir changer spatial ou interpersonnellement. Pour ce faire, nous devons inhiber la perspective actuelle et adopter un autre. En ce sens, la flexibilité cognitive nécessite et est basée sur le contrôle inhibiteur et la mémoire de travail.

Flexibilité cognitive aussi facilite la solution de problèmes interpersonnels, Puisqu'il est capable de (Maddio et Grecco, 2010):

  • Générez des réponses avec un degré adéquat de contrôle inhibiteur, ce qui se traduit par des alternatives de solution fonctionnelle qui combinent la satisfaction de leurs propres besoins avec les désirs des autres.
  • Considérez les conséquences positives, émotionnelles et comportementales dérivées de ces alternatives chez toutes les personnes impliquées.

Le mode de vie actuel, pour le mettre dans les mots de Zygmunt Bauman, est fluide. La société moderne est en train de changer, de malléable et correspond aux exigences continues du marché productif et de consommation.

Dans ce contexte instable et incertain, Les êtres humains nécessitent la capacité de s'adapter de plus en plus rapidement aux flux de la société, c'est-à-dire que nous avons besoin de flexibilité.

La vie moderne, avec son travail incessant, ses exigences cognitives et son manque de certitudes, nous poussent vers un mode de vie de plus en plus accéléré et stressant qui a un impact sur le fonctionnement de notre cerveau. Cependant, cet organe extraordinaire est toujours fixé pour s'adapter à l'environnement dans lequel il doit vivre.