Le rêve polyphassique?

Le rêve polyphassique?

Pour beaucoup, le rêve polyphásique est le rêve des grands esprits, des figures les plus créatives. Nous savons, par exemple, que Nikola Tesla a dormi entre minuit et deux heures du matin. Pour la journée, une sieste a été autorisée. Albert Einstein, en revanche, a eu une nuit légèrement plus longue, qui a terminé avec de petites pauses diurnes.

La liste de ceux qui ont pratiqué ce type de sommeil est plus longue que nous ne le pensions: Mozart, Voltaire, Balzac, Thomas Edison, Winston Churchill, Sigmund Freud .. Cette pause fragmentée et distribuée tout au long de la journée continue d'être considérée aujourd'hui comme une stratégie pour être plus productif. Supposons que les esprits les plus brillants de notre passé étaient utiles est pour de nombreuses raisons suffisantes pour l'inclure dans leurs routines.

Maintenant, c'est sain? Quelque chose peut-il nous arriver si nous sommes tentés de transformer le rêve en phase unique en polyphásic? Dormir 8 heures de suite pour se reposer de manière distribuée tout au long de la journée peut ne pas être une bonne idée. Voyons pourquoi.

Rêve polyphasique: quels sont les types et les conséquences possibles

L'objectif du sommeil polyphase n'est autre que Obtenir une veillée plus longue et un rêve plus court et plus concentré en petites périodes. Il est clair que tout le monde ne pourrait pas atteindre ce modèle de repos, peu importe combien nous souhaitons. Après tout, le plus courant est d'aller se coucher et d'être dans un univers onirique profond qui reste constant sur 6 ou 7 heures de suite.

Maintenant bien, Il ne manque pas d'esprit agité et aussi hyperactif qui considère le sommeil comme une perte de temps. Pourquoi consacrer au repos nocturne tant d'heures quand nous pourrions faire d'autres choses? C'est une autre idée du rêve polyphase: pour atteindre des performances plus importantes en "commençant" et en modifiant les heures de somnifère Vigilia.

Benjamin Franklin disait "Celui qui va se coucher bientôt et se lève plus tôt, est quelqu'un de sage et riche". La phrase aurait son originalité si le célèbre politique, inventeur et scientifique.

Sleep unique en phase, biphasique et polyphase

Quelque chose que nous savons certainement, c'est que Tout le monde n'a pas les mêmes habitudes ou les mêmes styles de repos. Il y a ceux qui dorment de l'attraction, il y a ceux qui souffrent de rêves très fragmentés et il y a aussi ceux qui éprouvent une pause en se réveillant, par exemple, au milieu de la nuit et, parfois, en même temps.

Pour leur part, les experts en hygiène du sommeil différencient différents styles et typologies:

  • Rêve unique en phase. C'est cette rupture avec un modèle normal et maintenue pendant 6 ou 9 heures de suite.
  • Rêve biphasique. Ce type de rêve nous sera très familier, c'est celui dans lequel nous dormons entre 4 et 6 heures la nuit, puis compléter les manquants dans une sieste de jour.
  • Le rêve polyphásique, D'un autre côté, il définit une pratique dans laquelle la personne peut se reposer entre 4 et 6 fois par jour dans des périodes plus courtes et jamais au-delà de 3 heures.

Types de sommeil polysique

Leonardo da Vinci, Einstein, Sigmund Freud ... Aucun d'eux ne pratiquait en fait le même type de rêve polyphase. La raison est qu'il existe de nombreuses façons et stratégies pour l'exécuter. Sont les suivants:

  • Chaque homme: Définissez un type de sommeil dans lequel dormir 3 heures de suite la nuit, puis complétez-le avec trois siestes de 20 minutes tout au long de la journée.
  • Uberman: Ce ne sont que 3 heures de sommeil par jour sous la forme de six siestes de 30 minutes.
  • Dymaxion: C'est le plus extrême. Il se compose de dormir seulement 2 heures par jour, sous forme de siestes de 30 minutes toutes les 6 heures.

Dans quel but ce type de sommeil s'applique-t-il?

Il est possible que beaucoup de repos que ce type de repos soit attiré. Après tout, cela signifie non seulement fragmenter le temps de sommeil, mais aussi dormir moins d'heures. Donc, Les défenseurs du sommeil polyphásique affirment que cela améliore notre style de vie et que l'objectif est de chercher "Qualité sur la quantité". C'est-à-dire que peu importe de dormir moins pendant que la pause est profonde et répare.

  • Il y a ceux qui l'utilisent comme philosophie de travail, afin d'être plus productif.
  • Nous avons également des études telles que celles réalisées à l'Université d'Otawa dans laquelle il est démontré que Le rêve polyphásique peut être bénéfique dans la marine. Lorsqu'ils sont en haute mer, il peut être utile d'établir plusieurs temps de repos plus courts; De cette façon, les rotations sont également améliorées dans les changements de navigation.

Le rêve polyphase est-il bénéfique?

C'est sans aucun doute le point le plus important: est-il bénéfique ou dangereux de commencer dans le célèbre rêve polyphásique? H Oh une série de points clés qui nous montrent que cela peut être clairement nocif pour la santé.

  • Des études, comme celles menées par le Dr Claudio Stampori, indiquent que Utilisé pour dormir moins 6 ou 7 heures se traduit par un manque de sommeil accumulé qui a des conséquences. La détérioration cognitive est la plus importante.
  • La privation de sommeil peut rendre les temps de réaction plus lents, ce qui peut se traduire par des accidents de la circulation.
  • Il existe deux types d'activités électriques cérébrales la nuit: les vagues lentes et les étincelles de sommeil. Ces deux phénomènes électriques sont la clé des processus de maturation et de la consolidation de l'apprentissage.
  • D'un autre côté, Dormir moins génère des changements hormonaux et métaboliques qui augmentent le risque de maladies chroniques comme le diabète et l'obésité.

Comment tirer le meilleur parti de nos heures de sommeil?

Tandis que les défenseurs de la polyphase dorment. Bien, En aucun cas, nous ne devons négliger la santé du sommeil. Sinon, nous réduirions considérablement notre qualité de vie.

Quoi qu'il en soit, nous vous laissons quelques conseils pour que vous profitiez efficacement du reste:

  • Écoutez votre corps. Si lorsque vous réduisez les heures de repos pour atteindre le sommeil en polyphásique, vous remarquez que vous vous lèvez plus fatigué, cela vous coûte dormant ou ne vous concentrez pas, il est très probable que cette méthode n'est pas pour vous. Dans ce cas, essayez de réduire quelques personnes en une heure la nuit, et si cela ne fonctionne pas, il revient à votre routine habituelle.
  • Bien manger. Notre régime influence considérablement différents aspects de notre vie, notamment pouvoir bien dormir ou non. En ce sens, en plus d'éviter de consommer des boissons avec de la caféine, il est important d'éviter les aliments qui enlèvent le rêve (comme le chocolat, les noix, les viandes rouges ...), au moins quelques heures avant de dormir.
  • Adapter l'atmosphère pour mieux dormir. Un jour ou une nuit, l'idéal est d'avoir un environnement sans bruits ennuyeux, sans lumière et avec une température modérée.

Soyons clairs, parfois cette tentative d'être plus productive ou d'utiliser les heures de nuit comme scénario de créativité peut faire des ravages. Dormir moins constamment se traduit par une bonne qualité de vie et une bonne santé.