Maladie cardiaque vide qu'est-ce que c'est?

Maladie cardiaque vide qu'est-ce que c'est?

Examen auto. Cependant, le terme qui symbolise métaphoriquement l'humeur d'une large partie de garçons entre 17 et 24 ans est une "maladie cardiaque vide".

Ce n'est pas une maladie organique en tant que telle. Il n'est généralement pas significatif dans l'analyse sanguine ou se manifeste dans les radiographies. Le meilleur des médecins ne peut pas non plus être diagnostiqué en plaçant le téléphone dans le cœur lui-même. En fait, ce n'est pas une maladie cardiaque, mais un état psychologique qui, dans de nombreux cas, est à l'origine de nombreux suicides parmi la population plus jeune.

Ce terme a été inventé en 2016. C'est le professeur Xu Kaiwen, directeur adjoint du Mental Health Advice and Education Center de l'Université de Pékin en Chine, qui a parlé pour la première fois de cette condition psychologique. KOngxin bing ou le cœur vide définit les étudiants universitaires très préparés, mais sans aucun but vital.

Maintenant, ce phénomène n'est pas exclusif au monde oriental. La culture occidentale évite également cette réalité à laquelle nous devons prêter plus d'attention.

La maladie cardiaque vide est dans la plupart des cas avec une anxiété chronique.

Qu'est-ce que la maladie cardiaque vide?

Les déclarations faites par le professeur Xu Kaiwen en 2016 au Sommet de l'éducation à Pékin parlant de maladies cardiaques vides n'ont pas disparu. Il y avait de nombreux médias et universités qui ont analysé les données fournies. Comme expliqué, 40,4% des élèves des premiers-ans sentent que la vie n'a aucun sens. Et 30,4% détestent étudier.

Et pourquoi le font-ils? Nous nous demanderons. Les jeunes asiatiques ont une forte pression familiale et sociale sur eux. Ils doivent être les meilleurs, les plus préparés à un contexte hautement compétitif et exigeant. Ils sont préparés à un avenir dans lequel ils ne croient pas, alors qu'ils ont à peine eu le temps de clarifier leur identité ou leur fin.

Ils arrivent à l'université avec de grandes lacunes et des bêtises à l'intérieur. Cependant, cette agitation a traîné pratiquement toute sa vie. La particularité est que, lorsqu'il atteint l'âge adulte, l'angoisse atteint un quota non durable. C'est à ce moment que cette anxiété chronique draine complètement l'énergie. Certains quittent l'université et d'autres dérivent de graves problèmes mentaux.

Regardons les symptômes qui prouvent une maladie cardiaque vide.

Les relations sont de simples obligations sociales

Beaucoup de ces garçons ont, apparemment, une vie parfaite. Au moins les portes. Ils ont beaucoup d'amis et ont même des relations. Cependant, ils ne sont pas heureux. Le lien avec leurs pairs ne leur donne pas une réelle satisfaction car ils le voient comme de simples obligations sociales.

Ils se sentent comme des entités qui se limitent à imiter. Ils font ce que l'on attend d'eux, ils sont emportés, mais ils ne trouvent aucun sens à presque rien Ce qu'ils font.

Beaucoup de jeunes apparaissent une grande résolution académique et personnelle. Cependant, à l'intérieur, ils cachent un manque de sens absolu envers la vie et une peur profonde de l'avenir.

Solitude et malentendus

Comme nous pouvons déduire, si les relations sociales ne leur donnent aucun sens, Il est courant que ces jeunes naviguent constamment entre les sentiments de vide et de solitude. Également dans la déconnexion et les malentendus. La chose dévastatrice est qu'ils se sentent seuls depuis l'enfance.

Les progéniteurs inculquent une exigence précoce, presque inhumaine tôt. Cela se traduit par quelque chose d'évident: ils ont tous perdu l'occasion d'être des enfants. Ils n'ont jamais apprécié le jeu, une vie plus tranquille, spontanée et curieuse. 

Bonnes réalisations scolaires de ceux qui ne sont pas fiers

La maladie cardiaque vide est déclenchée par la pression pour obtenir de bons résultats académiques. S'il est vrai que ce phénomène a été inventé en Chine, c'est une réalité qui est également fréquente en Occident. Une enquête sur l'Université de Victoria en évite les effets graves de cette pression sur les études.

De nombreux jeunes ont des problèmes de santé mentale, comme la dépression et l'anxiété, ainsi que les troubles du sommeil et la toxicomanie. Les réalisations scolaires ne sont pas appréciées parce que c'est toujours ce que l'on attend d'eux: être des étudiants de 10 à tout coût.

Maladie cardiaque vide et manque de significations vitales

On pourrait dire que les maladies cardiaques vides sont très similaires à la dépression existentielle. Il est vrai que ces gars ne trouvent aucun sens à la vie. Lorsque la seule chose attendue d'eux, c'est qu'ils réussissent et qu'ils sont les meilleurs, ils demandent seulement "quoi". 

Maintenant bien, Plus que la dépression, ce qu'ils traînent avec eux depuis l'enfance est une anxiété chronique. C'est la peur de ne pas être comme la famille qui attend, la peur de l'avenir, le stress constant et l'angoisse nuit et jour. Tout cela se déroule avec le doute éternel pour savoir si cet effort les amènera à quelque chose de concret.

Pensées suicidaires et abandon des études

Le Dr David Schaff, professeur à l'Université de Georgetown, a expliqué un cas choquant dans son livre Mariage et famille en Chine moderne (2021). C'était celui d'une fille de 14 ans qui a formé un club de suicide. Incapable de satisfaire les attentes de ses parents, elle a expliqué que mourir, pour elle, n'avait aucune importance.

La maladie cardiaque vide se faufile au début des jeunes. Beaucoup d'entre eux essaient de prendre leur vie et d'autres ne sont pas en mesure de résister à la pression et d'abandonner leurs études. Ce faisant, ils doivent également se charger avec le sentiment d'avoir déçu leurs familles.

Un moment pour refléter

Quelque chose échoue dans notre société lorsque les générations du futur ne croient pas en leur avenir. Il y a quelque chose qui ne se passe pas bien lorsque les adolescents et les jeunes adultes ne trouvent pas de sens à la vie et ne sont tout simplement pas emportés par le vent des circonstances. Vide, seul, triste.

Nous avons besoin d'une meilleure aide pour prévenir et mieux assister à ces situations. Non seulement nous avons besoin de professionnels spécialisés et de plus de ressources économiques, mais il serait également intéressant d'introduire de nouvelles formules éducatives.

Certains qui incluent une gestion émotionnelle adéquate, d'autres qui permettent un espace dans lequel les jeunes clarifient quelles sont leurs objectifs, quelles sont leurs valeurs, leurs rêves et leurs désirs ... comme l'a dit Fernando Savater, ""Les jeunes doivent être le supplément de vitamines de la routine sociale anémique ».